Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Accessibilité de tout le territoire bas-normand

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Accessibilité de tout le territoire bas-normand

  Ajouter au panier

La Basse-Normandie, porte maritime de l’Europe, proche à la fois de l’océan et de la région parisienne
L’accessibilité d’un territoire c’est :
- venir de loin et rapidement
- pouvoir communiquer sans venir



LA BASSE-NORMANDIE : PORTE MARITIME

Les 470 km de côtes de la Basse-Normandie en font une des régions françaises au plus long littoral. Une très grande partie des échanges mondiaux de marchandises s’effectue par voie maritime. Le trafic maritime mondial, en constante augmentation depuis vingt ans, dépasse les 8 milliards de tonnes en 2007. C’est dans ce contexte que la Manche est la mer la plus fréquentée du globe, avec un trafic entre l’Europe et le reste du monde, auquel s’ajoute le trafic entre les îles Britanniques et le continent.
La proximité de Paris a introduit en Basse-Normandie des changements de mode de vie et des pratiques culturelles plutôt que dans d’autres régions françaises. L’impulsion est donnée et progressera sur tout le littoral. Elle conduira aussi à ouvrir très tôt des lignes de chemin de fer pour atteindre le littoral (Deauville, Caen, Cherbourg).

L’ACCESSIBILITÉ MULTIPLE DE LA BASSE- NORMANDIE

Le développement des transports (ferroviaires, routiers et autoroutiers, aériens, portuaires) comme celui des technologies de l’information accentue l’attrait de cette proximité de la région parisienne.

- Les routes. Un réseau routier performant : 36 541 kilomètres de routes départementales et communales. C’est la Manche qui possède le plus grand réseau de routes départementales et communales (13 426 km). Les Calvadosiens et les Ornais se contentent respectivement de 11 724 km et de 11 3971 km. 754 km de routes nationales qui se répartissent ainsi : 267 km dans le Calvados, 187 dans la Manche et 300 dans l'Orne.
- Les autoroutes. Les grands axes autoroutiers permettent les connexions avec les grandes métropoles régionales. Actuellement, le réseau autoroutier est d’environ 260 km (Calvados 121 km, Orne 75 km, Manche 64 km) et beaucoup plus à terme avec l’ouverture prochaine de l’A88 (Caen-Falaise-Sées), la mise aux normes autoroutières de la RN13 (Caen - Cherbourg) qui s’ajoutent au réseau déjà constitué par l’A84 (Caen-Rennes), l’A13 (Caen – Rouen – Paris) et l’A28 (Rouen – Alençon – Le Mans- Tours).
- Les aéroports. La Basse-Normandie dispose de trois aéroports à Caen-Carpiquet, Deauville-Saint-Gatien et Cherbourg- Maupertus. Caen bénéficie d’une liaison pluriquotidienne avec le hub de Lyon.
- Les ports. Quatre ports de commerce (Cherbourg, Caen-Ouistreham, Granville, Honfleur). Deux lignes de ferries transmanche au départ de Cherbourg et de Caen-Ouistreham
- Le réseau ferroviaire. 711 km de lignes exploitées.
La principale ligne Paris – Caen – Cherbourg est très fréquentée toute l’année. Autre ligne importante, la Paris- Granville. Un maillage régional TER dessert le territoire bas normand avec les lignes : Caen-Saint-Lô-Coutances-Rennes ; Caen - Alençon- Le Mans-Tours ; Caen- Rouen ; Lisieux – Trouville-Deauville-Dives-Cabourg ; Lisieux-Caen-Bayeux-Cherbourg.

- Les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).
A côté des infrastructures classiques (routières, ferroviaires, aériennes…), la Basse-Normandie a saisi l’opportunité d’effectuer un saut en avant en s’emparant des TIC (accès au très haut débit et à la fibre optique). Les zones rurales et les petites villes bénéficiant d’un environnement privilégié tout en accédant à un grand nombre de services via les TIC.





  • Carte Basse-Normandie
  • Avion de ligne
  • Ferry le Mont St Michel
  • Localisation des ports normands
  • Train TER en gare de Caen
***