Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Agriculture, pêche et filière agroalimentaire

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Agriculture, pêche et filière agroalimentaire

  Ajouter au panier

Première région française :
- pour le taux d'emploi agricole (7%)
- la surface agricole utile (77%)
- pour la production d'huîtres, de coquillages
Agroalimentaire : 1er secteur d'activité de la région
Une exploitation qualitative et raisonnée des ressources de la mer



La Basse-Normandie est une région de grande tradition agricole. A la diversité des paysages correspond de multiples vocations qui s'adaptent en permanence aux nouveaux impératifs des marchés.
Région traditionnelle d'élevage de bovins pour le lait et la viande, mais aussi de porcs, volailles et lapins, moutons et chevaux, elle approvisionne en aval une très importante industrie agroalimentaire.
La qualité est souvent un facteur déterminant dans le choix de la production comme le prouve les nombreuses AOC dont bénéficie bon nombre de productions régionales (laitières et cidricoles) y compris le seul produit de la mer à avoir obtenu le fameux Label Rouge, la coquille St-Jacques de Normandie. Région de grandes cultures industrielles (céréales, betteraves ou oléo-protéagineux), elle cultive aussi son particularisme en produisant un lin de qualité fort apprécié et dont les débouchés industriels sont très diversifiés y compris dans l'industrie automobile comme isolant.

UNE AGRICULTURE PRODUCTIVE ET ATTRACTIVE
- Population agricole familiale estimée à 7% soit le taux le plus élevé de France et le double de la moyenne nationale.
- L'agriculture représente 3% des emplois salariés en 2004 (Orne : 3 722 ; Manche : 6 285 ; Calvados : 5 091)
- La surface agricole utile (SAU) de 77% (dont la moitié est toujours en herbe) est un record en France (moyenne 54%).
- 1ère région pour l'élevage des chevaux et bon nombre de productions (beurre, fromages, pommes à cidre et légumes).
Excepté dans la Manche qui a une vocation majoritairement laitière ou maraîchère dans de petites exploitations (15 000 au total) de 29 ha en moyenne, les exploitations du Calvados (7 198) et de l'Orne (7 484) ont une SAU moyenne (54ha) supérieure à la moyenne nationale (47ha).
L'agriculture bas-normande est une activité essentielle à la vie économique et touristique de la région qui a su réorienter son activité en fonction du développement des nouveaux loisirs de plein air et des nouvelles exigences de la population vers plus de qualité ; elle est indispensable à l'aménagement de l'espace rural en favorisant l'entretien des paysages ruraux et en y fixant une population de non agriculteurs les «rurbains» ; elle participe ainsi à la qualité de vie si chère aux Normands.

UNE PÊCHE RAISONNÉE
Une pêche artisanale respectueuse des ressources nombreuses et variées. La région est la première région pour la pêche des coquillages. Conscients que des prélèvements sur la ressource commune ne sont pas illimités, les artisans pêcheurs ont, depuis une vingtaine d'années, mis en place d'eux-mêmes, un prélèvement raisonné (quotas) sur les produits que l'Europe ne leur imposait pas (environ 85% du total pêché obéit à ces quotas) et un principe de renouvellement permanent en pratiquant la culture marine de la moule, des huîtres et même des ormeaux et du saumon dans la rade de Cherbourg à titre expérimental.
En quelques années la Basse-Normandie est devenue la première région productrice d'huîtres avec 35 000 t produites sur une surface considérable de 1 000 ha d'estran et 22 500 t de moules cultivées sur 250 km de files de bouchots.
Les cultures marines emploient directement 2 000 personnes et 6 500 emplois indirects.

UNE INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE OMNIPRÉSENTE
La filière s'appuie sur un tissu dense de PME régionales dynamiques mais aussi sur des multinationales spécialisées dans la transformation des matières premières (lait et viande) et des coopératives positionnées en aval de la production. Des filières innovantes complètent cette offre : salade 4e gamme, plats cuisinés, produits traiteur de la mer, produits sucrés, sans oublier la nourriture pour chiens et chats. Avec 20% des emplois salariés, cette filière est le premier secteur d'activité de l'industrie bas-normande.





  • Pêche en mer
  • Chalutier à quai
  • Vaches normandes à l'herbage
  • Vue sur la campagne
  • Sachet coeur de laitue
***