Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Actualités

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

La Galette d'Alençon, un atelier qui tourne rond


L'entreprise est en activité depuis deux semaines. Elle produit et livre crêpes et galettes de fabrication 100% française, avec seulement six salariés. Pour le moment

Cuisiner des crêpes et des galettes n'est pas l'apanage des Bretons. Depuis une quinzaine de jours, les deux spécialités sont produites rue de Verdun, en face de la gare. La pâte est battue sur place, avec de la farine de froment et de sarrasin 100% française, et une pincée de sel de Guérande. L'entreprise est en activité depuis deux semaines. Elle produit et livre crêpes et galettes de fabrication 100% française, avec seulement six salariés. Pour le moment. Cuisiner des crêpes et des galettes n'est pas l'apanage des Bretons. Depuis une quinzaine de jours, les deux spécialités sont produites rue de Verdun, en face de la gare. La pâte est battue sur place, avec de la farine de froment et de sarrasin 100% française, et une pincée de sel de Guérande. Atelier plutôt qu'usine, c'est la copie conforme (en plus petit) de La Galette de Broöns, installée entre Rennes et Saint-Brieuc. « Nous avons choisi de nous implanter à Alençon pour nous rapprocher de nos clients normands », explique Jean-Yves Pierre, l'un des deux associés à la tête de l'entreprise. L'investissement s'élève à 800 000€, pour un chiffre d'affaires de 500 000€ attendu en 2015. Maintenant, il faut fidéliser les clients et en trouver de nouveaux. L'idée, c'est d'embaucher. Pour la production et la livraison ». Confectionnées sans conservateurs ni additifs, les crêpes et galettes doivent être dégustées rapidement pour conserver tout leur moelleux. « L'ultra-frais de qualité, c'est une course contre la montre. Une fois dans leur sachet, les galettes sont en magasin dès le lendemain matin. Et dans l'idéal, mangées le soir même. Comme à la maison ! ». L'entreprise compte à ce jour 250 clients, qu'il faut livrer deux à cinq fois par semaine. Le manège cuit 35 000 crêpes et galettes en six jours. Un volume qui devrait être porté à 50 000 à vitesse de croisière. La Galette d'Alençon ouvrira prochainement une boutique, à l'entrée de l'atelier.
Ouest-France, 5 février 2015, Julien Belaud




Les autres actualités


 
  • Alessandro TABACCO
    Délégué régional - Carrefour Normandie

  • Laurent BATTEUR
    PDG - Groupe Batteur

  • Frédéric GUERNALEC
    Président Basse-Normandie - Pôle MOV’EO

  • Jean-Charles DUQUESNE
    Directeur R&D - La Normandise

  • Thierry VILLOTTE
    Président du directoire - Guy Degrenne

  • Michel COLLIN
    Président - CCI de Caen Normandie

  • Jean-Marc BUSNEL
    Acome

  • Philippe CASENAVE-PÉRÉ
    Président - SAS Legallais

  • Laurence MEUNIER
    Présidente - Pôle Hippolia

  • Éric NEYME
    Délégué régional - EDF

  • Hervé SAVOURNIN
    Président - Fédération Bancaire Régionale

***