Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Actualités

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Villedieu-les-Poêles. Les ustensiles de cuisine Mauviel brillent à Milan


L'immense plafond du pavillon France de l'Exposition universelle de Milan est constellé de casseroles et poêles de Villedieu-les-Poêles. Une belle fierté pour cette entreprise familiale et centenaire

« En février, raconte Valérie Le Guern-Gilbert, présidente de Mauviel, une entreprise de Villedieu-les-Poêles (Manche), Anouk Legendre et Adeline Rispal, l'architecte et la scénographe de l'expo de Milan, nous ont contactés. Nous étions repérés comme partenaires du Bocuse d'or, le concours qui fait rêver tous les chefs du monde. On a tout de suite dit oui pour le prêt de 370 casseroles et poêles et autres objets en cuivre, en alu ou en inox ». Valérie Le Guern-Gilbert représente la septième génération aux commandes de l'entreprise familiale née en 1830 à Villedieu-les-Poêles dans le sud-Manche. « Depuis l'âge de 15 ans, je savais que je voulais un jour prendre la succession ». Depuis 2006, elle dirige une centaine de personnes dont 80 dans les ateliers de Villedieu-les-Poêles et une dizaine dans la filiale américaine installée, il y a dix ans, dans l'État du Delaware aux États-Unis. De l'autre côté de l'Atlantique, les gourmets raffolent des objets poinçonnés Mauviel. « Nous vendons 70 % de nos produits à l'export. Les Etats-Unis, c'est notre marché historique avec 170 représentants». Une nouvelle donne commerciale se profile: « Dans tous les pays, les ventes par Internet doublent chaque année ». La recette de ce succès mondial ? « L'uniformité de la chaleur est répartie sur l'ensemble de l'ustensile ». Chaque jour, entre 1 000 et 2 000 objets sortent de Villedieu-les-Poêles. La moitié est en inox avec un produit-phare qu'est l'inox multicouches, 40% sont en cuivre, utilisés surtout pour la pâtisserie et 10% en alu. Au total, 1 800 références figurent au catalogue. « Qui fabrique encore des turbotières, des braisières, des culs-de-poule en cuivre étamé ? Personne ! Nous n'avons aucun concurrent dans le monde pour des produits sur-mesure ». Valérie Le Guern-Gilbert entend préserver ce savoir-faire. Les premiers clients furent les chefs et les professionnels des cuisines. Aujourd'hui, 80% des clients sont des particuliers, 20% des professionnels. Les chefs reviennent aujourd'hui.  http://www.mauviel.com/
Ouest-France, 27 mai 2015, Jean-Jacques LEROSIER




Les autres actualités


 
  • Alessandro TABACCO
    Délégué régional - Carrefour Normandie

  • Philippe CASENAVE-PÉRÉ
    Président - SAS Legallais

  • Jean-Marc BUSNEL
    Acome

  • Jean-Charles DUQUESNE
    Directeur R&D - La Normandise

  • Laurent BATTEUR
    PDG - Groupe Batteur

  • Frédéric GUERNALEC
    Président Basse-Normandie - Pôle MOV’EO

  • Hervé SAVOURNIN
    Président - Fédération Bancaire Régionale

  • Michel COLLIN
    Président - CCI de Caen Normandie

  • Thierry VILLOTTE
    Président du directoire - Guy Degrenne

  • Éric NEYME
    Délégué régional - EDF

  • Laurence MEUNIER
    Présidente - Pôle Hippolia

***